Un monsieur pas si timide!

Le mardi 26 mars 2013,  Monsieur Timide a honoré le Ninkasi Kao Gerland de sa visite.

A l’occasion de la sortie de son premier EP (A la Croisée de la Rue de l’Humilité), l’artiste aux allures de gentleman a charmé la salle du Ninkasi de sa voix à la fois douce et éraillée. Attendant le début du concert, les fans se sont exprimés : « Tu ne connais pas Monsieur Timide? Il passe de temps en temps à la brasserie, tu vas voir ça déboîte! ». Effectivement on ne peut pas dire que l’artiste se soit montré farouche. Loin d’être timide il a révélé avec assurance toute sa créativité musicale. Sa notoriété grandissant peu à peu depuis ses débuts en 2010, Monsieur Timide s’est vu acclamé par le public dès son apparition sur scène. A travers ses chansons, il nous interroge sur l’identité et sur les questionnements personnels de chacun. « Je ne suis peut-être pas celui que l’on peut voir dans le miroir » nous dit-il…

Monsieur TimideBas le masque!

Très vite Monsieur Timide a ôté son masque de timidité pour entraîner son public vers des sonorités plus folles et plus rock. Mêlant tout les genres musicaux, l’artiste a proposé à la foule un voyage des contrées folk aux sphères reggae pour regarder l’humain dans son entièreté. La salle a entonné avec lui les paroles de L’Humanité. Une cohésion entre l’artiste et son public teintée d’un message de paix.

Un concert riche en rebondissements!

Monsieur Timide enchante par sa voix couvrant aussi bien les graves que les aigus. Il n’a cessé d’étonner la foule tout au long de son concert, faisant jubiler les fans et s’émerveiller les nouveaux arrivants face à cette frénésie pleine de douceur qui ne caractérise que lui. En deuxième moitié de concert il a chaleureusement accueilli son ami Francis, spécialement venu de Californie pour ajouter une pointe électrique à cette soirée déjà magique. A la vue des fans qui commençaient à danser, le  bassiste du groupe est descendu de scène pour se mêler aux danseurs. Pour terminer son concert dans une joyeuse nostalgie, Monsieur Timide a rendu hommage à l’artiste Mano Solo, disparu 3 mois avant son premier concert en janvier 2010.

Il est certain que le public aurait souhaité un bis pour acclamer ce rockeur pas si timide à la voix pleine de sensualité! En attendant d’acquérir son premier EP, vous pouvez le retrouver sur Facebook et écouter ses titres sur MySpace.

Réaction d’un membre du public après le concert de Monsieur Timide :

[Par Oriane]

Publicités

Dimanche 3 mars 2013 avait lieu une nouvelle édition de l’Urban Steady Groove. A cette occasion, plusieurs danseurs de la scène hip-hop lyonnaise s’affrontent sur la scène du Ninkasi de Gerland.

Dans un premier temps, les danseurs disposent de quelques minutes sur scène pour prouver de quoi ils sont capables, devant l’œil agguéri des juges, et devant ceux admiratifs du public.

Le jury choisit ensuite parmi une vingtaine de danseurs ceux qu’ils veulent voir participer à la deuxième partie de la compétition: les battles.

Les danseurs s’affrontent donc face à face, par groupe de 3. A chaque battles, 2 d’entre eux sont éliminés. Par un système classique d’élimination, et après quelques heures de spectacle a lieu la finale.

Le vainqueur, pour seule récompense, profite d’un agréable moment, d’une ovation du public et de reconnaissance des juges. Mais il n’en faut pas plus pour faire le succès de l’Urban Steady Groove, LE rendez-vous trimestriel des amateurs de la culture hip-hop.

[Par Emmanuelle]

Urban Steady Groove: LE rendez-vous de danse hip-hop à ne louper sous aucun pretexte